dimanche 16 juillet 2017

Be With Me de Sophie Auger

Titre : Be with me
Auteur : Sophie Auger
Editeur : Addictives collection Luv
Prix : 4.99€

Disponible en format numérique

Quatrième de couverture :
Ils n’auraient jamais dû s’aimer… Que leur réserve leur destin ?

Raphael est un garçon sans histoires. Brillant, charmant, modeste, il est ce qu’on pourrait appeler « le gendre idéal ». Tout juste diplômé d’une prestigieuse école et fraîchement séparé de son ex-copine, il est de retour à Lyon pour rejoindre son père comme associé dans sa clinique vétérinaire. Raphael a toujours fait ce qu’on attendait de lui… jusqu’au jour où il rencontre Sun, le chanteur d’un groupe de rock à succès.

Solitaire, torturé, beau comme le diable, Sun repousse sans cesse les limites qu’on ne lui a jamais données et fait chavirer le cœur de bien des filles et des garçons. À lui seul, il va bousculer la vie bien rangée de Raphael, et le dévoiler à lui-même.
Entre tentation, passion, désir et obsession… jusqu’où ira leur histoire d’amour impossible ?

Mon avis :
Je ressors très mitigée de cette lecture…

J’ai beaucoup aimé mais les derniers chapitres ne m’ont pas plu, pour moi on ne peut pas passer à l’épilogue après le dernier chapitre, il manque un bout de l’histoire.
J’en attendais peut-être trop, avec les avis plus que positifs, j’avais surement placée la barre très haute mais je ressors de ce roman avec un manque…

Tout avait si bien commencé.
Nous faisons la connaissance de Raphaël, jeune homme de 24 ans, à qui tout réussi, il est jeune, beau, vétérinaire, il va d’ailleurs devenir associé dans une des plus grandes cliniques vétérinaires de Lyon (qui appartient à son père). Il a des parents aimants qui ont placés en lui tous leurs rêves, une petite sœur de 16 ans, en pleine adolescence mais qui croque la vie à pleine dent sans se poser de questions et qui profite un max, chose que lui-même n’a jamais vraiment faite.

Il est de retour sur Lyon pour bosser après des années d’études loin des siens.
Dès son arrivée, il apprend qu’il doit accompagner sa sœur à un concert le soir même.
Il y rencontre alors Sun, jeune homme de 21 ans, étudiant, musicien et beau comme un dieu.

De suite, une alchimie naît entres les deux hommes…
Raphaël, qui est loin d’être insouciant, se pose mille et une questions sur cette attirance soudaine envers un autre homme.

Sun, quant à lui, est sûr de lui, légèrement arrogant mais il en reste quand même attachant.
Son passif est loin d’être facile et il est assez brisé.
En effet, il n’a pas connu l’enfance de Raphaël, ni l’amour de ces parents, au contraire, il a dû très vite apprendre à se débrouiller et à vivre pour lui.

Leur romance est belle, mignonne et attendrissante.
On suit deux hommes qui ont des personnalités complétement différentes mais qui dans un sens se complètent et forme une seule et même personne.

Les émotions sont présentes et très fortes.
Raphaël commet pas mal d’erreurs, mais on ne peut que les lui pardonnées car en effet, il est dans une partie toute nouvelle de sa vie, il est perdu, il doute et ne sait pas comment rendre sa vie simple.

Le jeu du chat et de la souris de Sun et Raphaël est un peu agaçant, l’auteure les réunis pour ensuite les séparés immédiatement, on n’a pas le temps de les voir heureux et en couple que de suite, les problèmes commencent…

Et cette fin ?!
Sérieusement, Raphaël prend (enfin) conscience de ses sentiments pour Sun, part le retrouver et rien… Il ne se bat pas, franchement j’ai pas compris.
Et surtout on enchaine de suite sur l’épilogue, cinq longues années plus tard…

Pour ma part, il manque vraiment une partie du roman.
J’aurais vraiment aimé découvrir comment Raphaël faisait face à tout ça, comment il apprenait à vivre sans Sun, comment il en est venu à faire les choix qu’il a fait, comment sa relation avec sa sœur s’est améliorée, fin bref, c’est fouillis cette fin.
Pourtant, j’aime la plume de l’auteure, qui est simple, facile à lire et addictive.
L’histoire dans son ensemble est belle, bien écrite et racontée.
J’aurais vraiment aimé une autre issue à cette romance.

Conclusion :
Un roman fort en émotion, des personnages attachants. Une romance très forte et belle. Mais un manque vers la fin… dommage.


LECTURE SYMPATHIQUE
3/5


Extraits : 
« Je comprends où il veut en venir sans qu’il ait besoin de développer. Une rage folle s’empare de moi. Quelque chose de semblable à une envie de meurtre. Quel triste monde que le nôtre. La tolérance a disparu, elle a fait place à la haine de l’autre »

« _ Pourquoi est-ce que tu n’entends que ce que tu as envie d’entendre, Raphaël ! Sam n’est rien d’autre qu’un type que je fréquente en soirée. Oui, il m’a baisé. Oui, il continue de m’appeler chéri. Oui, il vient encore chez moi. Pour se défoncer, pour passer le temps, peut-être dans l’espoir que je cède de nouveau à ses avances. Mais il n’en est rien, tu comprends. Je ne me suis jamais attaché à qui que ce soit. Encore moins à un type comme lui. J’ai toujours détesté ce qui ressemble de près ou de loin à des sentiments, à du solide, à du sérieux. Je fuyais et je comblais le vide. Par peur, par lâcheté et surtout parce que je n’avais aucune raison d’essayer. Et puis… Il y a eu ce concert. Il y a eu ton regard. Il y a eu cette chose nouvelle et incontrôlable qui s’est emparée de moi d’un simple battement de cils. Et à présent, tout est différent. Différent et compliqué.
Il se laisse glisser sur un transat en bois, son doux visage tombant entre ses coudes, passant les mains dans ses cheveux. Puis il lève ses grands yeux vers moi et dans un soupir, laisse tomber ces quelques mots :
_ Maintenant, tu es là, Raphaël… »

« _ J’aurais dû le retenir.
_ On fait des erreurs, tu sais.
_ Oui, mais celle-là, je ne suis pas sûr de pouvoir vivre avec.
_ Il le faudra bien. Mais je serai là, mec. Ne t’inquiète pas. S’il le faut, je t’accompagnerai dans tous les clubs gays du pays pour que tu oublies ton « Sean » pendant que ta grosse se débrouillera seule avec le mioche. Je suis prêt à tous les sacrifices ! »


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire